Actualités

Témoignages de jeunes : Y-PEER est plus qu’un réseau, un style de vie !

16 mars 2018

A l’université, j’ai commencé à me demander comment pourrais-je être utile à la société. Pour me distinguer des autres, toutes mes actions ne semblaient pas suffire à mes ambitions.

C’est avec ces mots que Hasnaa, jeune marocaine de Casablanca a choisi de commencer à raconter comment le réseau Y-PEER a transformé sa vie.

Je suis de nature très curieuse et dynamique. À l’école déjà, j’étais très active dans les clubs parascolaires. Je suis aussi souvent animée par l’envie d’élargir l’impact de mes actions et d’accéder aux opportunités de participation à la prise de décision.

UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population considère que les jeunes sont le moteur du changement et estime qu’une attention particulière doit être accordée aux défis et aux opportunités offertes par la poussée démographique de la jeunesse au Maroc afin de réaliser l’agenda 2030 du développement durable. Hasnaa l’a très bien exprimé quand elle a dit :

J’étais en effet à la recherche d’un cadre qui me permettrait à la fois de m’épanouir et de venir en aide à ma communauté. Par ailleurs, j’ai toujours rêvé d’intégrer un réseau conçu par les jeunes pour les jeunes. Et c’est là que j’ai découvert le réseau Y-PEER et que tout a commencé.

UNFPA agit en coopération avec des partenaires nationaux et de la société civile pour permettre aux jeunes de jouir de leurs droits au meilleur état de santé et de bien-être, à une éducation de qualité et à la réalisation de leur plein potentiel. C’est dans cette optique que UNFPA appuie les actions du réseau Y-PEER au Maroc et dans plusieurs autres pays du monde.

Intégrer le réseau était un point d’inflexion dans ma vie. Comme tous les nouveaux venus, les membres de Y-PEER m’ont réservé un accueil chaleureux. L’environnement favorable à l’apprentissage et à l’autonomie de l’action au sein du réseau m’ont permis de m’améliorer petit à petit et d’enrichir mes compétences.

Le réseau Y-PEER au Maroc fait partie de 45 réseaux nationaux actifs dans le monde. Adaptant les ressources fournies par le réseau international à l’environnement local, cette initiative préconise l’épanouissement et la participation des jeunes afin de préparer un avenir solide et viable dans lequel ils pourront participer à la prise de décision et aborder librement une vie d’adulte productive.

J’estime que j’ai eu beaucoup de chance à intégrer Y-PEER. Une famille où l’intérêt des jeunes prime sur tout. Le réseau n’a pas seulement positivement impacté ma vie, mais il m’a permis également d’impacter celles de mes pairs. Mon but étant que chaque jeune marocain puisse faire des choix de vie sains et responsables.

Le réseau Y-PEER compte plus de 5000 éducateurs pairs au Maroc. Des actions d’éducation, de formation, de sensibilisation et d’autonomisation des jeunes sont mises en œuvre avec les principaux partenaires et concernent des milliers de jeunes chaque année. Ainsi, Hasnaa conclut :

Devenue plus active et responsable, je me sens très reconnaissante pour toutes les merveilleuses expériences que j’ai vécues et que j’espère encore vivre grâce à « la famille orange ». Voilà pourquoi je m’engage à élargir son impact et à transmettre ses valeurs aux générations futures.