Gender-based violence

The writer Samira El Ayachi reads texts inspired by the girls in the shelter of Ain Ghazal in Oujda © 2013 UNFPA/Morocco

Malgré les progrès notables du statut de la femme, la prévalence de la violence reste élevée au Maroc avec environ 62,8% de femmes déclarant avoir subi l’une ou l’autre des diverses formes de violence (2010). Par ailleurs, le mariage des mineures persiste. En 2013, 11,47% soit 35152 mariages concernaient des filles de moins de 18 ans.

Malgré les progrès notables du statut de la femme, la prévalence de la violence reste élevée au Maroc avec environ 62,8% de femmes déclarant avoir subi l’une ou l’autre des diverses formes de violence (2010). Par ailleurs, le mariage des mineures persiste. En 2013, 11,47% soit 35152 mariages concernaient des filles de moins de 18 ans.

L'UNFPA plaide et appuie le développement du cadre institutionnel et juridique pour les droits des femmes, y compris les droits reproductifs. Il soutient aussi les institutions nationales et organisations de la société civile pour la promotion de la culture de l'égalité à travers les campagnes et sessions de sensibilisation et met l’accent sur l’implication des hommes et des garçons.